Voici quelques mots sur la petite histoire de l'Open Maker Prusa i3, une machine créée par des makers pour des makers :


L'Open Maker Prusa i3 est la petite sœur de la CREPP-Rap, un modèle de Reprap développé au sein du CREPP, une association membre du Creafab, le Fablab du Pays de Lorient au dernier trimestre 2014.

Initiée par l'un des membres, Renzo, en se basant sur la version Prusa i3 classique, ce modèle a bénéficié de la réflexion collective : co-développée avec Xavier ( www.mon-club-elec.fr ), avec la participation de plusieurs membres de l'asso' ( Yvon, Guy ).

Le résultat est une variante de la Prusa i3, à mi-chemin entre la Prusa i3 et la foldarap.


Très vite, ce sont plus d'une dizaine d'imprimantes 3D de ce modèle qui ont ainsi été fabriquées par les membres du CREPP au sein du fablab de Lorient, en raison de sa facilité de construction, de sa robustesse, de son faible coût... et bien sûr en raison de la qualité des pièces 3D imprimées.

Preuve de sa polyvalence :

  • la plus jeune "makeuse" ayant construit cette imprimante a 11 ans (si, si, c'est vrai, une imprimante très fun en rose fushia... et cette imprimante imprime très bien !),
  • une classe de collégiens l'a également construite en projet d'année 2014/2015
  • et le maker le plus âgé l'ayant fabriquée a... plus de 80 ans !

En clair, il n'y a pas d'âge pour se construire son Open Maker Prusa i3 ! Ils y sont arrivés, pourquoi pas vous ??

Bien que de construction facile, cette imprimante n'en est pas moins efficace et robuste : cette machine a déjà été éprouvée et fabriquée au total à plus de 150 exemplaires opérationnels (entre octobre 2014 et Mai 2017), et une quinzaine ont été et sont utilisées en production « non -stop », notamment par exemple pour la production de plus de 200 kits de l'Open Maker Machine en l'espace de 2 ans (mai 2015-mai 2017) !

Plusieurs médiathèques ou collèges, lycées ont également intégré l'imprimante dans leur parc de machines, ainsi qu'un plateau technique industriel (en tant que machine de prototypage).